Le Body Mind Centering

Le Body-Mind Centering est un moyen de développer la conscience et la coordination du corps grâce au toucher, au mouvement, à la voix tout en en sollicitant la créativité. On y inclut aussi les enjeux d’interactions de la personne avec son environnement.

Il s’est développé à partir de la fin des années 60 aux États-Unis sous l’impulsion de l’ergothérapeute, danseuse et thérapeute en neuro-développement Bonnie Bainbridge Cohen. Ceci dans un contexte de voisinage avec le Contact Improvisation, les danseurs Post-modernes, le Yoga, l’Aïkido, le Taiji Quan, l’Acupuncture, l’Osthéopathie Crânio-sacral, Mr et Mme Bobath, spécialistes du traitement neurologique, de l’approche Laban-Bartenieff. Le BMC appartient à la famille des disciplines somatiques qui favorisent l’idée que la santé passe parfois par la prise de conscience de son propre corps et de sa relation avec ses émotions.

Le BMC met l’accent sur la façon dont nous nous exprimons et nous développons par le corps grâce à l’expérience de nos organes et tissus corporels ainsi que de nos schémas de développement moteurs et neurologiques. Par cette pratique on peut enclencher un processus de conscience physique très fine et d’ouverture vers notre potentiel resté dans l’ombre.

Le BMC présente également la particularité d’accompagner les familles et les nourrissons afin de favoriser le développement moteur des bébés de la naissance à la marche.