Chorégraphe et danseur, Benjamin-Aliot Pagès crée ses premières pièces dès 2003 et a collaboré de 2009 à 2016 avec Mathilde Olivares et Christophe Barrière au sein de la compagnie de danse Rapprochées. Il co-signe les spectacles de plein air Amour (2015) et Pas Vrai (2012) et signe en salle Daiichi (2013) et Iceberg (2011).

Installé dans la Drôme en 2018, il y co-fonde la compagnie Grand rivage avec Claire Rivera et crée le spectacle jeune public Le rêve d’Inoe (2019).

Il est invité à enseigner auprès des personnes porteuses de handicap depuis 2009. Entre 2009 et 2016, il co-anime au sein de l’APF de Toulouse des ateliers hebdomadaires à destination de publics valides ou non.

Il intervient également en IME, en institut de jeunes aveugles, en ESAT et en EHPAD et participe à des projets singuliers pour des structures publiques telles que des hôpitaux et des MAS.

Aujourd’hui les Grands rendez-vous, immersions de plusieurs jours auprès d’enfants en structures spécialisées perpétue cette démarche.

Il intervient dans des écoles primaires et des collèges, dans des formations d’enseignants, ainsi que dans des écoles de danse et est invité à enseigner aux professionnels de la danse et du théâtre.

Plus récemment, jeune père il s’intéresse à la motricité des bébés et devient certifié en développement moteur du nourrisson 2018.

Suite à quoi il développe La toute petite danse pour les tout-petits et leurs accompagnants.

Interprète depuis 2001 on le retrouve auprès de Mathilde Olivares (Séjour en 2019, projet pour une Maison d’Accueil Spécialisé), Christophe Legoff, Patricia Ferrara, Michèle Rust, Cécile Grassin, Philippe Combes, Anne Hivert, Martine Cardinal, Laurence Chevallier, Laura Scozzi, Jean-Marc Matos & Anne Holst, et l’artiste Antoine Schmitt, en improvisation, il danse avec Sébastien Cirotteau, le collectif Emma Jupe, Olivier Besson et Mike Vargas, le collectif Non Ora non qui, il assiste Marielle Hocdet pour transmettre la Planetary Dance d’Anna Halprin, et comme acteur il joue dans plusieurs troupes dont Le Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine.

Il suit les enseignements de Benoît Lachambre, Latiffa Lâabissi, Odile Duboc, Johanne Saunier, Michèle Anne de Mey, Johanne Leighton, Mark Tompkins, David Zambrano, Akram Khan, Monet Robier et s’intéresse au Contact improvisation, au courant post-moderne et aux recherches de Steve Paxton. Il a été étudiant de l’ESDC Rosella Hightower entre 2001 et 2003 et du CDC de Toulouse en 2003-04.

Il participe à plusieurs projets d’échanges inter-professionnels autour du corps et de l’être. Ainsi, il est invité par le chorégraphe Matthieu Cottin à un laboratoire de 2 ans, réunissant psychologues, danseurs et comédiens ou par la chorégraphe Michèle Rust à un laboratoire de rencontre entre danseurs et le biologiste Damien Schovaert.

A côté du travail du corps, il y a celui de la musique, banjoïste, guitariste et trompettiste, il a étudié à Music’halles à Toulouse entre 2012 et 2014.

En jeu théâtral et clownesque, il suit les enseignements d’Éric Blouet, Omar Porras, Frydges Funtek et Nathalie Avondo.

Initié au Pilates, à la méthode Feldenkraïs, à la technique Alexander, au Yoga et au Body-Mind Centering il approfondit cette dernière pratique et est certifié « éducateur somatique par le mouvement » en 2009.

Il étudie le Taiji Quan depuis 2007 et l’enseigne depuis 2017.

https://benjaminaliotpages.net/